LE CHARLESTON

Origines

Née au début des années 1900 dans les communautés noires du sud des Etats-Unis.

L'histoire raconte qu'en 1903, pour la première fois, un couple afro-américain venu de Charleston, (Caroline du sud) aurait été vu dansant cette danse.

Nul ne sait comment sont nés ces pas twistés. Mais le charleston prit son essor dans les années 1920 à New York City et particulièrement à Harlem.

Les danseurs noirs étaient en pleine vogue à l'époque dans les revues noires : «blackbirds», Zieffiel folies» avec des danseurs prestigieux comme Eddie Rector.

Et là ça a été fulgurant!

Communauté blanche, communauté noire, tout le monde est fou de charleston.

Et en 1925, grâce à la chanteuse et danseuse Joséphine Baker qui joua dans la «Revue Nègre» à Paris le charleston devint un phénomène mondial, témoignant de ce besoin de distraction, et de renouvellement après la guerre.

Spécificités

Le charleston est fondé sur des déplacements du poids du corps d'une jambe à l'autre, pieds tournés vers l'intérieur et genoux légèrement fléchis.

Dansée sur les rythmes endiablés du jazz hot de l'époque, elle se danse en solo ou en couple, et sera la principale origine des grandes danses créées sur la musique swing.